Rueil-Malmaison, terre d’attractivité économique

Des atouts très concrets

La ville de Rueil-Malmaison dispose d’atouts naturels remarquables :

 
  • avec près de 1500 hectares, elle est la ville la plus étendue des Hauts-de-Seine, ce qui permet d’offrir de nombreux espaces verts et une densité contenue,
  • Elle est proche de la Défense,
  • Elle jouxte la Seine,
  • Elle est parfaitement desservie, par le RER A (19 minutes depuis Châtelet), par la RD913 sur l’axe La Défense/Saint-Germain-en-laye, par les autoroutes A86 et A14,
  • Elle accueillera demain une gare du Grand Paris Express.

La ville de Rueil-Malmaison met en oeuvre une vision équilibrée de l’urbanisme, où le développement des entreprises est durable car il s’intègre dans la cité et va de pair avec le développement des commerces et de toutes les infrastructures publiques.

Depuis le quartier « Rueil 2000 » qui avait connu un succès immédiat dans les années 1980, la ville a mis en place de nombreuses innovations qui visent à être à la pointe des conditions d’accueil des entreprises et à y rester : Mobipôle permettant le transit des flux quotidiens dans les meilleures conditions, éco-quartier de l’ARSENAL, passerelles piétonnes et vélos sur l’A86 et la RD913, centres de co-working et de travail collaboratif répartis sur l’ensemble du territoire…

Un écosystème favorable aux entreprises

La ville de Rueil offre un environnement et une qualité de vie aptes à satisfaire tous les salariés, mais elle propose aussi une dynamique propice à l’innovation, et n’hésite pas à développer des partenariats originaux avec des entreprises du territoire ; par exemple, l’expérimentation d’une navette électrique et autonome au départ de la gare du RER en partenariat avec l’entreprise ARVAL pourrait préfigurer un nouveau mode de transport moderne et écologique sur « le dernier kilomètre ».

Le résultat est que la ville compte plusieurs sièges sociaux d’entreprises de taille mondiale, telles que SCHNEIDER ELECTRIC, NOVARTIS, GSK, BMS, UNILEVER… Et cette attractivité ne fait que se confirmer puisque le siège de DANONE France s’installera dans le nouvel immeuble CONVERGENCE à la fin de l’année 2020 (1600 salariés, 25000 m2 de bureaux, commerces).

D’autre part, la richesse du tissu économique a permis le développement d’un écosystème dynamique : c’est ainsi que la plupart des grands groupes adhèrent au club POLDentreprises (voir la page partenaires) qui regroupe les grandes entreprises du territoire Paris-Ouest-La-Défense.

Par ailleurs, la ville a signé une convention qui permet aux entreprises et aux commerces de bénéficier de l’aide des experts de la CCI.

Elle accueille et facilite les activités du dispositif Coups de pouce d’aide à la création d’entreprises (voir la page innovation et entrepreneuriat), le très actif club d’entreprises Air-e-Go et le réseau de femmes « Rueil Actives » (voir la page partenaires) qui sont autant d’espaces d’échanges, de réseautage et finalement de développement des affaires.

Quelques chiffres-clés

La ville de Rueil accueille 4203 sièges d’entreprises de type SA, SAS, SARL, SNC, GIE, coopératives.

Parmi ces entreprises :

  • 2647 n’ont aucun salarié
  • 727 ont 1 ou 2 salariés
  • 500 ont de 3 à 9 salariés
  • 208 ont de 10 à 49 salariés
  • 92 ont de 50 à 499 salariés
  • 29 ont plus de 499 salariés

La ville de Rueil compte 42251 emplois, dont 38539 emplois salariés et 3713 emplois non salariés.

Sur les 38539 emplois salariés :

  • 19921 emplois sont occupés par des femmes, soit 51,7% (45,4% pour le département 92)
  • 4121 emplois sont à temps partiel, soit 10,7% (10,4% pour le dpt 92).
  • 7% sont des emplois d’ouvriers (7,8% pour le dpt 92), 18,9% d’employés (20,1% pour le dpt 92), 26,5% de professions intermédiaires (24,7% pour le dpt 92), 43,3% de cadres et de professions intellectuelles supérieures (43,5% pour le dpt 92), 4,3% d’artisans commerçants ou chefs d’entreprise (4% pour le dpt 92).

La population de Rueil compte 36379 actifs, dont 9371 travaillent à Rueil ;

25,8% des actifs résidant à Rueil travaillent donc sur la ville.

Et coté habitants…

Pour les Rueillois, cet environnement économique est un atout à plusieurs titres :

  • les entreprises contribuent largement au budget municipal : 44% des impôts perçus par la ville proviennent des entreprises et financent ainsi les services rendus aux habitants,
  • cette situation permet à de nombreux habitants de travailler dans leur ville (voir chiffres-clés),
  • ce tissu économique présente de nombreux avantages en termes de dynamisme de la cité : initiatives en faveur de l’insertion, mécénat des entreprises, stimulation de l’économie locale en particulier sur les secteurs du commerce, du tourisme d’affaires, de l’hôtellerie-restauration.