Liste consulaire

Les Français résidant à l’étranger votent à un seul endroit pour tous les scrutins, européens, nationaux et locaux.

A compter de 2019, les Français qui résident à l’étranger ne pourront plus être inscrits à la fois sur une liste électorale consulaire pour les scrutins nationaux et sur une liste électorale municipale pour les scrutins locaux. Ceux qui sont actuellement inscrits sur deux listes devront ainsi choisir celle sur laquelle ils se maintiennent en 2019.

Par défaut, les Français inscrits à la fois sur une liste en France et sur une liste électorale consulaire seront maintenus sur la liste électorale consulaire et radiés de la liste de leur commune en France. Ils voteront donc à l’étranger pour les scrutins nationaux et ne pourrons donc plus voter pour les scrutins locaux.

Si vous êtes résidant à l’étranger mais que vous souhaitez voter en France, vous devez obligatoirement demander votre radiation de la liste électorale consulaire sur service-public.fr ou auprès du consulat.

Attention, si vous résidez à l’étranger mais rentrez prochainement en France, il est indispensable que vous demandiez au moment de votre retour, votre radiation de la liste électorale consulaire sur service-public.fr ou auprès du consulat.

Sans radiation de la liste consulaire avant le 31 mars 2019, une nouvelle inscription sur une liste électorale communale ne pourra être effective. En effet, au moment de la bascule sur le répertoire électoral unique au cours du premier trimestre 2019, l’inscription consulaire prévaudra même si l’inscription sur une liste communale est plus récente.

Après cette date, toute nouvelle inscription sur une liste électorale qu’elle soit communale ou consulaire, entraînera automatiquement la radiation de la liste électorale précédente mais ne sera pas recevable pour le scrutin du 26 mai 2019.