Une ressource locale et renouvelable pour alimenter le futur réseau de Rueil-Malmaison

Publié le - Mis à jour le

La géothermie, c'est parti ! La ville lance un projet inédit pour une énergie renouvelable exemplaire produite localement.

Vous souhaitez en apprendre plus sur le chantier de forage de géothermie ? Des visites commentées sont organisées pour découvrir ce chantier ambitieux. Intéressé ? Rendez-vous ici pour vous inscrire ▶ https://bit.ly/3h9196I

Vous pouvez contacter le médiateur Pierre Levanier au 06 85 09 72 06 ou sur pierre.levanier@external.engie.com du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00. 

Pour participer au comité de suivi de chantiers, vous pouvez vous inscrire sur chantiers@mairie-rueilmalmaison.fr

Présentation du projet

 

En juillet 2020, le Conseil Municipal de la ville de Rueil-Malmaison a validé le choix de la géothermie, 3ème source d’énergie renouvelable en France, pour alimenter son futur réseau de chaleur. Le développement de la géothermie sur le Territoire Rueillois se traduit par la création de la deuxième S.A.S ENR (Société par Actions Simplifiée Energie Renouvelable) en Ile-de-France, GéoRueil, fruit du partenariat local entre ENGIE Solutions actionnaire à hauteur de 88,5 %, et la Ville de Rueil-Malmaison actionnaire à hauteur de 11,5%. 

Pendant 28 ans, la société locale fournira de la chaleur au futur réseau de la ville avec une production énergétique issue à + de 88% d’énergie renouvelable. Les premières phases de construction de la géothermie démarreront au mois de février 2021, pour une mise en service de la géothermie en mai 2022. 

La géothermie de Rueil-Malmaison ira capter la ressource à 1 500 mètres de profondeur avec une eau à environ 62 degrés. En effet, le recours à l’énergie géothermique permettra d’éviter chaque année l’émission de 21 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère soit l’équivalent de 11 600 véhicules en circulation. 

La géothermie, en quoi ça consiste ? 

La géothermie consiste à récupérer la chaleur présente dans les nappes d’eau souterraines où la température de l’eau se situe entre 50 et 95 °C  pour la transformer en énergie. La chaleur prélevée est transférée au réseau urbain pour alimenter en chauffage ou en eau chaude sanitaire les bâtiments d’un quartier. L’eau est ensuite réincorporée dans la nappe souterraine.

Un futur réseau de chaleur pour la ville 

Le plan de développement du réseau prévoit de construire 24,5 km de réseau d’ici 2024. Les premières phases de travaux démarreront fin 2021 jusqu’en 2024. Ce projet permet de répondre aux enjeux modernes d’une transition énergétique vers des modes de production d’énergie à faible impact carbone.


Pour participer au comité de suivi de chantiers, veuillez contacter chantiers@mairie-rueilmalmaison.fr
Le prochain comité aura lieu le 7 septembre. Plus d'infos sur https://www.rezomee.fr/rueil-energie/