Gare aux rodéos urbains à moto

Publié le - Mis à jour le

Des roues arrières et des acrobaties à moto ou en scooter, couplés à une vitesse excessive; voici le phénomène qui accompagne l’arrivée des beaux jours. Connu sous le nom de rodéo motorisé, c’est un véritable danger pour les conducteurs et leur environnement que la loi condamne depuis 2018.

Rodéo Urbain

La Direction Prévention-Médiation et le CLSPD de la Ville souhaitent aujourd’hui proposer une campagne de prévention sur ce genre de pratiques à travers un affichage ciblé et la diffusion de flyers à destination de nos jeunes. En dehors des nuisances sonores que ce phénomène engendre, elles représentent un véritable danger pour soi-même et pour autrui.

En effet, les utilisateurs de deux-roues motorisées sont très exposés face à la circulation et ont jusqu’à 24 fois plus de risque d’être tué qu’un automobiliste.

De plus, les véhicules à deux roues représentent un quart des accidents corporels et 44% des accidents graves. Au total ce n’est pas moins de 139 personnes qui ont péri en 2018, soit 14% de plus qu’en 2017.

C’est pourquoi, il est vital de conduire prudemment et de toujours porter un casque lorsque l’on circule pour rester en vie. Pratiquer le rodéo urbain, c’est s’exposer indéniablement à des risques.

Pratiquer le rodéo motorisé est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.