Entrez dans la danse…

Publié le - Mis à jour le

… voyez comme on danse chez « Les Amis de la guinguette Giquel » ! Retrouvez l’esprit « guinguette » de la Ville le 6 avril prochain lors de l’inauguration de la guinguette Giquel.

C’est grâce à l’investissement des membres de l’association « Les amis de la Maison Giquel », que la guinguette Giquel rouvrira ses portes le 6 avril prochain, après un an et demi de travaux de réhabilitation par la Ville, conformément à la promesse du Maire.

Ce lieu mythique, immortalisé par les peintres Auguste Renoir et Claude Monet, où se sont produits Mistinguett et Maurice Chevalier pour ne citer qu’eux, a fait peau neuve. Vous pourrez découvrir une salle de réception entièrement rénovée et une extension sous forme de véranda, une belle et grande salle sous verrière qui sera chauffée en hiver. Une grille en fer forgée a également été entièrement conçue et réalisée par les ateliers municipaux.

Dès le 14 avril, la musique et la danse investiront à nouveau l’espace pour un déjeuner et un après-midi guinguette. Si vous aimez ce magnifique lieu et la danse, cinq dates sont déjà à bloquer dans vos agendas : 14 avril, 25 mai, 29 juin, 15 septembre et 6 octobre.

La Maison Daubigny, que la ville a reçu gracieusement de la part de la Société Icade, ne forme désormais plus qu’un seul bâtiment avec la Maison Giquel. Elle a elle aussi bénéficié d’une remise à neuf, avec une salle pour des expositions et des animations.

De son âge d’or à sa destruction

L’âge d’or de la Maison Giquel se situe entre les deux guerres. « Rueil-Plage » comme on la surnommait à l’époque, est alors très prisée par les amateurs des bords de Seine, de balades en barque ou de courses d’aviron.

Adolphe Giquel, à la tête de son restaurant, déploie ses activités en proposant à ses visiteurs de nombreuses attractions parmi lesquelles les bals du dimanche. Son fils prendra sa suite et fera vivre le lieu jusqu’en 1951. Une entreprise s’y installe par la suite jusqu’en 1980. C’est pendant cette période que la plupart des bâtiments sont détruits. 

1997-2019, les temps modernes

Restée à l’abandon pendant 17 ans, la Ville en devient propriétaire le 25 mars 1997. Le 8 janvier 2003, sa gestion est confiée à l’Association « Les amis de la Maison Giquel ». La renaissance du lieu découle d’une forte volonté municipale, rendue possible grâce à l’acquisition récente de la Maison Daubigny. En effet, la réhabilitation de ces deux établissements, souhaitée par le Maire, offre enfin un espace de culture et de détente aux Rueillois et associations de la Ville.

Aujourd’hui, les Maisons Giquel et Daubigny rouvrent leurs portes à tous, sur un air de guinguette pour que la gaité et la légèreté reprennent leurs droits sur les rives de la Seine si chères aux impressionnistes et que Rueil-Malmaison retrouve ses airs de « Rueil-Plage ».