Rueil-Malmaison ville verte

Avec 1/3 d’espaces verts, Rueil-Malmaison s’engage au quotidien pour la protection et la préservation de sa biodiversité et plus globalement de l’environnement.

Rueil-Malmaison améliore le cadre de vie de ses habitants

Avec ses 1 454 hectares, Rueil-Malmaison est la commune la plus étendue des Hauts-de-Seine. Ses douze villages sont autant d’espaces préservés au profit d’un territoire réparti en un tiers d’espaces pavillonnaires, un tiers d’habitat collectif ou de bureaux et un tiers d’espaces verts. Ces derniers faisant de Rueil-Malmaison une « ville verte », l’invitent à développer une conscience environnementale toute particulière.

 

Parmi les actions engagées, la Ville est soucieuse de favoriser la préservation et l’implantation d’arbres sur la commune. Parmi eux, près de 200 arbres remarquables sont présents à Rueil-Malmaison. Inscrits dans le plan local d’urbanisme (PLU), ils sont protégés par la municipalité.

 

La Ville s’est fixée pour objectif en 2019, l’implantation de 1000 nouveaux arbres sur la commune, sélectionnés de manière à respecter l’équilibre entre arbres fruitiers, arbres à fleurs et arbres ornementaux.

La Ville poursuit par ailleurs le développement des mobilités douces au travers de l’aménagement des pistes cyclables et de places de stationnement sécurisées contribuant à l’amélioration du confort des cyclistes. Le temps de parcours piéton d’un point à un autre est par ailleurs indiqué sur des panneaux, encourageant également les Rueillois à marcher.

L’écoquartier de l’Arsenal 
Le projet de l’écoquartier de l’Arsenal incarne les équilibres rueillois. Situé à la croisée des villages du Mont-Valérien, du Plateau et des Coteaux, l’Arsenal sera composé de logements, bureaux, équipements publics et commerces sur 17 hectares, dont 30% seront entièrement consacrés aux espaces verts.

Rueil-Malmaison préserve et valorise ses ressources naturelles

Avec ses nombreux espaces verts et naturels, Rueil-Malmaison abrite un grand nombre d’espèces animales et végétales. Celles-ci ont été répertoriées par le bureau d’études spécialisé Biotope qui a permis de déterminer avec précision des trames vertes et bleues pour les espèces végétales et animales, afin de s’assurer qu’aucune ne soit menacée ou en difficulté à cause de l’activité de l’Homme. 

Retrouvez la liste des espèces présentes à Rueil-Malmaison en cliquant ici ou découvrez-les à travers l’exposition sur la biodiversité.

En complément, pour préserver le patrimoine naturel, les services de la ville appliquent le principe de 0% pesticides pour l’entretien des parcs et des squares depuis maintenant deux ans.

Rueil-Malmaison s’engage contre le changement climatique

La réduction des gaz à effet de serre qui sont les principaux éléments responsables du changement climatique est une priorité pour la Ville. Elle a ainsi engagé de nombreuses actions pour limiter son impact carbone et ses consommations énergétiques, notamment en rationalisant l’éclairage public par le remplacement des ampoules par de l’éclairage moins énergivore (LED et lampe sodium haute pression).

Des détecteurs de présence ont également été installés, tout comme des platines électroniques avec baisse de puissance la nuit.

 

Dans la continuité de son engagement, la Ville rénove par ailleurs ses bâtiments municipaux afin de réduire leurs impacts sur l’environnement. Mieux isolés, plus propres, ils abritent pour certains d’entre eux des panneaux photovoltaïques sur leur toit.

 

Par ailleurs, la Ville a souhaité mettre à disposition des Rueillois un cadastre solaire, un dispositif qui permet de connaître gratuitement son « potentiel solaire » ou encore la rentabilité énergétique de sa toiture pour l’installation de panneaux solaires.  L’objectif : accroître la part du solaire dans la production d’énergie et accompagner la croissance verte, 23% des émissions de gaz à effet de serre recensées dans le bilan carbone provenant des consommations d’énergie de secteur résidentiel.

Enfin, parce que les déplacements représentent le premier facteur d’émissions de gaz à effet de serre, Rueil-Malmaison participe à la mise en place d’une zone à faibles émissions (ZFE) à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86, décidée par le vote du Conseil de la Métropole du Grand Paris le 12 novembre 2018. Une mesure pour lutter contre la pollution de l’air, mieux respirer et mieux vivre. 

Rueil-Malmaison sensibilise les Rueillois à l’environnement et au développement durable

Préserver la biodiversité passe également par un travail de réduction et de gestion des déchets. La collecte et le traitement sont une préoccupation essentielle de la Ville et des Rueillois. De nombreuses actions sont ainsi mises en œuvre pour inciter les habitants à gérer et à réduire leurs déchets : compostage collectif, déchetterie mobile, lutte contre le gaspillage alimentaire dès la petite enfance…

Plus globalement, la mobilisation commence dès le plus jeune âge : maison à insectes, ateliers de cuisine, collecte de déchets alimentaires, ruche pédagogique… des crèches aux écoles en passant par les accueils de loisirs, les établissements de Rueil-Malmaison sensibilisent les enfants au développement durable. Plusieurs thématiques sont abordées : les déchets, la biodiversité, l’énergie, la communication, le mieux vivre ensemble et la consommation responsable.

Agenda 21 : consultez le rapport annuel