Une rentrée (presque) normale

Publié le - Mis à jour le

Mardi 1er septembre, les quelques 7 400 élèves des écoles publiques de Rueil-Malmaison faisaient leur grande rentrée après une année scolaire 2019/2020 très particulière. Une rentrée placée sous le signe de la « presque normalité ».

2020 a apporté son lot de changements dans les écoles françaises. Année tronquée, protocole sanitaire lourd,… La Ville, les équipes et les Rueillois ont dû et su s’adapter. Avec toute la prudence nécessaire liée à la situation sanitaire nationale, il était à craindre que cette rentrée scolaire prenne des allures de casse-tête organisationnel. Mais les enfants ont finalement vécu un retour à l’école on ne peut plus normal.

C’est ainsi que les enfants ont pu retrouver ou découvrir mardi leur enseignant et tout le personnel scolaire et périscolaires comme durant n’importe quelle rentrée scolaire. Une seule différence évidemment : le port du masque obligatoire pour toutes les personnes de plus de 11 ans. « Mis à part la présence d’adultes masqués, rien ne témoigne vraiment d’une rentrée différente des autres pour les enfants », affirme Sébastien Le Thuaut, directeur de l’éducation et de l’enfance.

Mesures sanitaires

Pourtant, derrière cette apparente normalité, rien n’a été laissé au hasard pour assurer la sécurité sanitaire dans les écoles. Du gel hydroalcoolique et du savon ont été envoyés en masse, les enfants ont été sensibilisés à se laver les mains au savon toutes les heures et à tousser dans leurs coudes. Les enseignants observent également ces recommandations.

Côté infrastructure, le mobilier et les objets les plus utilisés sont, pour leur part, désinfectés plusieurs fois par jour.

Suivi et réaction

Chaque école dispose d’un élu de la Ville représentant le Maire au sein de chaque conseil d'école à qui les directions d'écoles peuvent s’adresser pour faire remonter des informations sur le fonctionnement de l’établissement. Une façon de signaler très rapidement, en plus des procédures habituelles, toute difficulté directement à l’Adjointe déléguée à l’Education en vue d’une action possible et ciblée ; monsieur le Maire informé par son biais.

Ces mesures, mises en place par la municipalité au moment de la reprise partielle de l’activité scolaire en mai et en juin dernier, se sont vues affinées, afin de rendre lareprise normale de l'école la plus confortable possible pour les enfants, le corps enseignant et les personnels municipaux.