gradient
Développement durable & environnement
A-
A+

Le magnifique parc du Domaine Richelieu rendu aux Rueillois

© Nexity, Crédit agricole, Brownfields

Le projet du Domaine Richelieu a pour objectif de rendre aux Rueillois un superbe parc de près de 2.5 hectares, respectant des choix paysagers historiques datant de l’époque du Cardinal Richelieu. Pour parvenir à cet objectif, les travaux imposent la dommageable nécessité de devoir abattre des arbres. Cependant, le parc sera à terme enrichi de nouveaux spécimens d’arbres.

Comme vous l’avez constaté, les travaux du parc ont commencé depuis plusieurs mois et des constructions s’élèvent déjà boulevard Massena. Aujourd’hui débute la réalisation d’immeubles bordant la place et le boulevard Richelieu, nécessitant l’abattage d’un bouquet d’arbres de la place. La rue de Gênes sera également concernée par ces abattages.

Au total, une cinquantaine d’arbres a été ou devra être abattue dans les semaines à venir, car ils sont situés dans l’emprise des futurs bâtiments ou parce qu’ils représentent un danger pour les riverains, les piétons ou la sécurisation du parc. Ils ont été identifiés selon une étude phytosanitaire menée pour identifier les spécimens concernés. Si ces décisions sont toujours douloureuses, il est à noter que la réalisation de cette opération immobilière et la participation financière des promoteurs permettra finalement d’augmenter de 40% le nombre d’arbres de hautes tiges, sans compter la plantation de nombreuses espèces de moindre hauteur.

Dans cette optique, la Ville a souhaité privilégier la diversité d’essences d’arbres afin d’améliorer la biodiversité. Parmi les érables, tilleuls, merisiers, marronniers ou encore frênes déjà présents dans la zone on trouvera de nouvelle espèces. A ce stade, une véritable réflexion est en en cours afin de garantir une cohérence avec l’histoire des lieux,  ancien domaine rueillois du Cardinal de Richelieu, préserver la santé des Rueillois, en évitant les espèces allergènes ou en respectant les conditions du sol.

L’enjeu est également de faire du parc Richelieu, où la circulation douce prendra une place très importante, un poumon vert dans lequel la faune peut s’épanouir. On a ainsi noté la potentialité de passages d’écureuils roux, de hérissons, de chauves-souris ou encore de lézards des murailles.

Ces plantations sont prévues sur une période s’étalant de l’automne/hiver 2020 au printemps 2021. Une présentation générale sera effectuée dans les prochains mois, pour dévoiler aux Rueillois ce magnifique parc s’inscrivant parfaitement dans la dynamique de la Ville, celle de préserver le cadre de vie de ses habitants et de leur offrir une qualité de vie exceptionnelle.


Mots clés associés à cet article :

© Mairie de Rueil-Malmaison - Hôtel de Ville, 13 boulevard Foch, 92501 Rueil-Malmaison Cedex - Tél. 01 47 32 65 65.