gradient
Développement durable & environnement
A-
A+

« Prendre soin des arbres »

La Ville réalise actuellement un inventaire phytosanitaire afin de cartographier tous les arbres de la commune (type d’arbre, localisation, âge, état). Rencontre avec Jérémy Noble, Directeur du Pôle Environnement de la Ville qui nous en dit plus à ce sujet.

Comment est gérée la coupe des arbres dans la Ville ?

La Ville s’occupe des arbres en bord de routes ainsi que ceux de ses parcs et jardins. Elle est en train réaliser un inventaire phytosanitaire afin de pouvoir à terme diversifier sa biodiversité. Les arbres en bord de départementale sont propriété du conseil départemental tandis que ceux en bord de berges appartiennent aux Voies Navigables de France.

De nombreux arbres de la Ville sont plantés en espace contraint, c’est-à-dire qu’ils se trouvent à proximité de réseaux électriques ou d’habitations. Leur développement, qui doit s’effectuer dans un espace de 6m3 minimum, peut alors se révéler dangereux. Il est donc nécessaire de les couper. 

Il arrive également que certains des arbres soient en mauvais état mécanique avec notamment la présence de champignons. Dans le cas où 30% des spécimens d’un alignement d’arbres sont mités, il faut procéder à la coupe de tous les arbres, qui sont bien évidemment remplacés.

Par ailleurs, la Ville, si elle le peut, fait modifier  autant que faire se peut les projets d’urbanisme à la marge pour éviter de menacer l’intégrité de l’arbre. Il peut alors arriver que l’on décale le chemin initial pour sauver des arbres.


Comment est geré le bois de Saint-Cucufa ?

La plupart des coupes dans le bois, géré par l’Office National des Forêts (ONF) consiste en une simple éclaircie qui se matérialise par la coupe d’un arbre sur trois ou quatre. Cela vise à permettre aux arbres d’avenir de se développer pleinement et de donner à maturité de beaux et grands arbres.

Cette coupe s’avère nécessaire car sans elle, le bois produirait, in fine, des arbres très grands et très grêles. En effet, les principes de la gestion sylvicole font passer une parcelle en régénération de 1.500 plants par hectare (petits plants d’environ 80 cm de haut) à une forêt mature avec environ 150 arbres à l’hectare. Ce passage de 1.500 plants à 150 arbres/ha nécessite ainsi, au-delà des mortalités naturelles, de réaliser des coupes et des sélections sur le peuplement arboricole pendant toute sa durée de vie.

Ces coupes témoignent ainsi d’une volonté de l’ONF de ne pas faire du bois de Saint-Cucufa un parc mais un réel espace forestier.

L’O.N.F. s’est cependant engagé à travers le statut de forêt périurbaine à limiter les coupes dites « rases » de grandes surfaces à travers de nouvelles modalités de gestion qui peuvent prendre quelques temps avant d’être établies concrètement sur le terrain. En effet, la gestion de la forêt est prévue dans un document de gestion appelé plan d’aménagement qui est très complet (diagnostic du peuplement, de la biodiversité, de la fréquentation puis définition d’objectifs et déclinaison en un programme de travaux), agréé par le Ministère de l’Agriculture  et devra donc évoluer pour prendre en considération les évolutions récentes.
 

Quelle est la politique de la Ville au sujet de patrimoine arboré ?

La gestion du patrimoine arboré de la Ville passe par :

  • Un inventaire précis des arbres existants et de leur état phytosanitaire et mécanique
  • L’établissement d’un plan de remplacement des arbres dangereux
  • La diversification des essences d’arbres présentes sur le territoire en évitant au maximum les espèces allergisantes et/ou invasives
  • Implanter « le bon arbre au bon endroit » en prenant en compte l’ensemble des paramètres : couleur et période de floraison, type de feuillage, développement du système racinaire, taille du végétal une fois arrivé à maturité, …

Des sujets sont encore à explorer sur cette thématique de l’arbre notamment un travail technique sur les sols et la mycorhization, la meilleure protection réglementaire des arbres, … c’est un domaine passionnant. Des découvertes et avancées techniques sont faites régulièrement et l’ambition de la commune est d’être à la pointe sur cette thématique.

La Ville et ses élus ont à cœur de protéger le patrimoine vert de notre commune. 


© Mairie de Rueil-Malmaison - Hôtel de Ville, 13 boulevard Foch, 92501 Rueil-Malmaison Cedex - Tél. 01 47 32 65 65.